Association canadienne des entraîneurs
Association canadienne des entraîneurs

Journal des entraîneures

À propos du Journal

Le Journal canadien des entraîneures fournit de l'information opportune, exacte et ciblée afin de contribuer à la création d'un environnement plus sain et positif pour les entraîneures au Canada et dans le monde entier.

Dernier numéro :

Traverser un champ de mines : alliance inclusive et entraîneures

  • Juillet 2021, vol. 21, n. 3

Bien que le terme « alliance inclusive » a été désigné l’un des mots de l’année 2020, ses origines remontent pourtant à 2003, dans les écrits scientifiques de l’auteur, formateur et chercheur Christopher Earley. C’est tout simplement la « capacité à nouer des liens avec des gens de milieux différents ». Certains le définissent comme la « participation active à la défense des droits d’une minorité ou d’un groupe marginalisé sans en faire partie ». Tout récemment en février 2021, un article paru dans le Harvard Business Review décrivait l’alliance inclusive comme « un mécanisme stratégique utilisé par certains pour se faire collaborateurs, complices et co-conspirateurs de la lutte à l’injustice afin de promouvoir l’équité au travail en entretenant des relations personnelles fondées sur l’entraide et en défendant publiquement les droits des minorités (Male Allyship Is About Paying Attention (hbr.org) ».

Que la définition à privilégier de l’idéologie de l’alliance inclusive soit simple ou complexe, comme elle s’applique aux groupes marginalisés, elle est particulièrement pertinente dans le contexte sportif étant donné qu’elle s’applique aux femmes qui pratiquent la profession d’entraîneure. Comme l’explique l’auteure Amanda Schweinbenz, les entraîneures ont besoin d’alliés pour surmonter les obstacles, visibles et invisibles, qui entravent leur progression dans la profession. Son article très pertinent tombe juste à point dans le cadre de cette discussion de longue haleine. – Sheila Robertson, rédactrice en chef du Journal

Lire le journal

Nous avons trouvé 80 résultats :

Journal Personnel

Éditeur

Association canadienne des entraîneurs

Personnel du Journal

Présidente

Dr. Diane Culver, Université d'Ottawa

Membres de la recherche

Andréa J. Woodburn, Université Laval
Dr. Getchen Kerr, Université de Toronto
Dr. Cari Din, Université de Calgary

Rédactrice en chef

Sheila Robertson

Membre du personnel de l'ACE

Andrea Johnson, Coordonnatrice de projet, Diversité et Inclusion

Ad Hoc

Dr. Dru Marshall, Université de Calgary
Nancy Lee, journaliste sportive en radiotélévision et productrice
Rose Mercier, Maverick Consulting
Dr. Penny Werthner, Université de Calgary

Représentant des entraîneures

Sheilagh Croxon

Membre provenant du grand public

Claire Carver Dias, Clearday Communications

Procédure pour la présentation des articles

Le Journal canadien des entraîneures se réjouit de la soumission de résumés des auteurs nouveaux et déjà publiés pour les publications du Journal.

Les articles qui traitent du sujet des entraîneures, ainsi que d'autres domaines thématiques généraux d'intérêt relatifs au développement et à la formation des entraîneures seront pris en considération. Toutes les propositions doivent comporter une description de l'article d'une longueur de 100 mots et le curriculum vitæ de l'auteure ou de l'auteur.

Directives pour la soumission

Pour plus d'informations, veuillez communiquer avec Sheila Robertson, Rédactrice en chef.